Pour vous aider dans votre démarche de réduction du risque incendie, PROEST Formation propose une large gamme de formations en tenant compte de la réglementation.

Pour cela, PROEST Formation s'engage à prévoir l'organisation de la gestion de l'urgence et la sécurité des personnes et réduire le risque d'éclosion d'un incendie par une amélioration de la prévention.

Cette démarche tient compte de l'existant et du contexte spécifique de votre établissement.

 

 

En France, chaque année encore plus de 10.000 incendies d’ampleur et de gravité variables touchent le monde de l’entreprise. Notre expérience permet d’accompagner efficacement nos clients dans la mise en place de solutions de préventions adaptées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le cadre de vos obligations légales en termes de formations initiales et recyclages (incendie et évacuation), nos équipes de formateurs sauront répondre à tous vos besoins.

 

Maniement des extincteurs

 

 

La prévention du risque d’incendie s’inscrit dans la démarche globale de prévention des risques. Elle consiste à supprimer les causes de déclenchement d’un incendie et à mettre en place des mesures permettant de limiter l’importance des conséquences humaines et matérielles en cas de sinistre.

 

Pour vaincre le feu avec un minimum de dégâts, il importe surtout d’agir vite, ce qui implique que l’alarme et l’alerte soient données le plus rapidement possible. Trois actions principales doivent avoir lieu de façon simultanée :

 

  • déclenchement de l’alarme et de l’évacuation du personnel ou de la mise en sécurité des personnes en situation de handicap le nécessitant, rapidement mais sans précipitation, dans le respect des consignes et des procédures ;
  • réaction rapide et appropriée du personnel à proximité pour éteindre ou contenir le début de l’incendie dans l’attente de l’intervention des secours extérieurs ;
  • alerte des secours extérieurs (sapeurs-pompiers).


Il est ensuite primordial de faciliter l’intervention des secours extérieurs.

 

Rôles et intervenants

 

Toute personne apercevant un début d’incendie doit donner l’alarme et mettre en œuvre les moyens dits de première intervention (extincteurs, robinets d’incendie armés) sans attendre l’arrivée du personnel spécialement désigné. Il est ainsi essentiel que l’ensemble du personnel soit formé à la manipulation des extincteurs et des RIA lorsqu’ils sont présents.

Au-delà de cette formation permettant d’acquérir les bons reflexes, des personnes sont spécifiquement formées afin de pouvoir, de manière coordonnée venir en renfort ; ce sont les équipiers de première intervention (EPI).
Sur des sites industriels présentant des risques spécifiques ou éloignés d’un centre d’incendie et de secours, l’action des EPI doit être renforcée par celle des équipiers de seconde intervention (ESI) mettant en œuvre des moyens d’extinction plus importants. Ils sont communément appelés « pompiers d’entreprise ».

­

­

­

Matériels de première intervention

­

­

Ils comportent essentiellement les extincteurs portatifs et les robinets d’incendie armés (RIA) et sont à la disposition de l’ensemble du personnel.

Le Code du travail, dans son article R. 4227-29, précise qu’ « il existe au moins un extincteur portatif à eau pulvérisée d’une capacité minimale de 6 litres pour 200 m2 de plancher. Il existe au moins un appareil par niveau. Lorsque les locaux présentent des risques d’incendie particuliers, […], ils sont dotés d’extincteurs dont le nombre et le type sont appropriés aux risques  ».

Les extincteurs sont de plusieurs types : tout dépend de l’agent extincteur qu’ils contiennent (eau, poudre, dioxyde de carbone…) et de leur poids ou de leur équipement (sur roues…).
Ils doivent être placés sur des piliers ou sur les murs, en des endroits bien dégagés, de préférence à l’entrée des ateliers ou des locaux. Ils sont signalés par une inscription visible de loin.

­

Le but de cette formation est d'acquérir des connaissances théoriques et pratiques qui permettront au personnel d'intervenir efficacement en cas de début d'incendie, à l’aide de l’extincteur adéquate.

Public concerné :

Tout le personnel d'entreprise pouvant être amené à lutter contre en un feu naissant avec des moyens d’extinction d'une charge inférieure à 20 Kg.

Formation accessibilité aux personnes handicapées sur étude de votre dossier.

Le contenu théorie :

­

- La réglementation,

- Les causes,

- Le triangle du feu,

- Les classes de feux et les moyens d'extinction présents sur le site,

- L'organisation des secours.

­

­

Pratique : Manipulation des différents modèles d’extincteurs relatif à l’établissement, sur feux réels au moyen d'un générateur de flammes.

­

Pédagogiques : Apports théoriques en salle et mise en situation pratiques à l’extérieur sur 3 types d’extincteur (eau pulvérisée, poudre et CO2)

­

­

Techniques :

­

  • Salle de formation équipée.
  • Extincteurs en coupe, vidéos,
  • Extincteurs et bac à flamme,
  • Remise d’un document stagiaire.

­

Encadrement : Formateur habilité par PROEST Formation

­

Evaluation : Evaluation sommative sous forme de test écrit.

­

Validation : Délivrance d’une attestation de Fin de Formation avec avis favorable en cas de réussite au test théorique.

­

Prérequis : Aucun.

Groupe : De 2 à 10 personnes.

Durée de cette prestation : 4 heures.

 

Délai d'accés : 15 jours

Lieu : Dans votre entreprise.

A savoir : Chaque stagiaire manipule les extincteurs étudiés et fournis par nos soins.

­

Recyclage : Avoir suivi la formation initiale Incendie depuis moins de 3 ans.

­

Durée : 3 heures.

 

Tarif: Nous consulter

­

Formation évacuation

­

L’évacuation consiste à faire cheminer en sécurité l’ensemble des personnes présentes vers l’extérieur des bâtiments où elles se regroupent au niveau d’un point de rassemblement pour recensement. Par ailleurs, la réglementation prévoit, pour les personnes en situation de handicap, une évacuation différée via un local dit d’attente sécurisé, offrant une protection contre les fumées, les flammes, le rayonnement thermique et la ruine du bâtiment.

Les cheminements d’évacuation doivent être clairement identifiés et balisés à l’aide d’un éclairage de sécurité. Il en est de même pour le cheminement menant aux espaces d’attente sécurisés.
Ces informations sont regroupées dans un plan d’évacuation de la zone considérée, disposé au minimum aux entrées et sorties de ladite zone.­

Le but de cette formation est de permettre à l’encadrement, l'application des différentes règles nécessaires à l’évacuation d’un bâtiment ou d'une partie de bâtiment. De connaître le rôle des guide-files et des serre-files ainsi que des responsables d'évacuation.

­

Afin d’assurer l’évacuation sécurisée de l’ensemble des personnes, une organisation est nécessaire. Elle doit s’adapter aux spécificités de l’établissement. Cette organisation peut notamment passer par la constitution d’équipes d’évacuation avec trois rôles identifiés :

­

  • le guide-file qui dirige les personnes vers la sortie sécurisée la plus proche,
  • le serre-file qui vérifie que l’ensemble des personnes a bien évacué ou est mis en sécurité,
  • le coordinateur d’évacuation qui centralise les informations issues de l’évacuation, celles-ci devant être fournies aux services de secours.

­

Article R4227-39 Créé par Décret n°2008-244 du 7 mars 2008 - art. (V)

­

­

La consigne de sécurité incendie prévoit des essais et visites périodiques du matériel et des exercices au cours desquels les travailleurs apprennent à reconnaître les caractéristiques du signal sonore d'alarme générale, à se servir des moyens de premier secours et à exécuter les diverses manœuvres nécessaires.


Ces exercices et essais périodiques ont lieu au moins tous les six mois. Leur date et les observations auxquelles ils peuvent avoir donné lieu sont consignées sur un registre tenu à la disposition de l'inspection du travail.

­

Alerte et signalisation des moyens de secours

­

L’alerte consiste à transmettre les informations nécessaires et suffisantes pour la bonne réalisation des secours.

­

Qui alerter ?

­

Les moyens de secours et/ou les personnes prévus dans l’organisation des secours de l’entreprise :

­

  • sauveteur secouriste du travail,
  • médecin du travail, infirmier(e),
  • sapeurs-pompiers (téléphone : 18),
  • service d’aide médicale urgente (téléphone : 15),
  • numéro d’appel européen des services de secours (téléphone : 112),
  • autre…

­

Alarme visuelle ou sonore

­

Une alarme peut être déclenchée par l’intermédiaire de détecteurs ou manuellement, notamment en cas d’incendie, d’accident sur un équipement de travail dangereux, de dysfonctionnement ou de situation dangereuse (dépassement de seuil d’exposition en radioprotection par exemple). Visuelle ou sonore, elle a pour objectif, une évacuation des locaux ou une intervention des secours.

Le choix et l’implantation de ces dispositifs d’alarme relèvent de la responsabilité de l’employeur. L’ensemble du personnel doit être informé de la signification des différentes alarmes.

En ce qui concerne la lutte contre l’incendie, l’implantation d’une alarme sonore générale est régie par le Code du travail

(articles R. 4227-34 à R. 4227-36).

­

Signalétique et signalisation des moyens de secours

­

­

Obligatoire sur tous les lieux de travail, une partie de la signalétique et signalisation de santé et de sécurité - outre les notions d’interdiction, d’obligation ou d’avertissement - comporte plusieurs panneaux de sauvetage et de secours (arrêté du 4 novembre 1993 modifié). Ils permettent de signaler :

­

  • des sorties et issues de secours,
  • des directions à suivre pour l’évacuation des lieux de travail,
  • la présence d’un local de premier secours ou d’équipements de secours (civière, téléphone à utiliser pour le sauvetage et les premiers secours, douche de sécurité, rinçage des yeux).
     

Les panneaux de signalisation installés sur les lieux de travail à partir du 1er janvier 2014 doivent être conformes à la norme NF EN ISO 7010 version avril 2013 Les panneaux installés avant le 1° janvier 2014 demeurent conformes s'ils correspondent à l’ancienne norme NF X 08-003.

­

Plan de secours/d’évacuation

­

L’organisation des secours dans l’entreprise passe par l’établissement d’un plan d’évacuation, affiché dans les voies de circulation. L’ensemble des salariés, y compris les sauveteurs secouristes du travail, doivent connaître ce plan.


Public concerné : Le personnel ayant une responsabilité dans la mise en œuvre de l’évacuation.

                               Formation accessibilité aux personnes handicapées sur étude de votre dossier. 

Le contenu théorie :

­

  • La réglementation,
  • Les moyens de secours techniques,
  • L’organisation des secours (Rôles des chargés d’évacuation).

­

Pratique : Visite de l'établissement, dégagement d’une victime dans un local clos et enfumé.

­

Evaluation : Evaluation sommative sous forme de test écrit.

­

Validation : Délivrance d’une attestation de Fin de Formation avec avis favorable en cas de réussite au test théorique.

­

Prérequis : Aucun.

Groupe : De 2 à 10 personnes.

Durée de cette prestation : 4 heures ou 6 heures selon la taille de l'établissement.

Lieu : Dans votre entreprise.

 

Délai d'accés : 15 jours

A savoir : Chaque stagiaire effectuera une manœuvre d’évacuation d’une victime. 
 

Recyclage : Avoir suivi la formation initiale depuis moins d’un an.


Durée : 3 ou 4 heures.

 

Tarif : nous consulter

­

Exercice d'évacuation

­

Le but de cet exercice est de mettre en application les fonctions des responsables d’évacuation, des guide-files et des serre-files, ainsi que d'examiner la réactivité des personnes présentes. 

Public concerné : Le personnel de la zone à évacuer ou de l’établissement. 

                               Formation accessibilité aux personnes handicapées


Le contenu
 

1. Mise en situation.

­

2. A la fin de l’évacuation :

­

  • Un débriefing est effectué avec l’ensemble des participants.
  • Une analyse détaillée de l'exercice est faite avec les responsables (serre-files, guide files, responsables de secteur ou d’étage).
  • Un compte rendu est établi

­

Prérequis : Aucun.

Groupe :Tout le personnel.

Durée de cette prestation : 3 ou 4 heures.

Lieu : Dans votre entreprise.

 

Délai d'accés : nous consulter

 

Tarif : nous consulter

 

 

La prévention du risque incendie concerne toutes les entreprises et tous les salariés. Sept entreprises sur dix ayant subi un incendie disparaissent dans l'année qui suit le sinistre.
 

 

 

Pour toute inscription, nous contacter par mail : contact@proest-formation.com