Salarié sauveteur secouriste du travail (SST) Eligible CPF

 

 

 

Devenir SST et maintenir ses compétences

 

Le sauveteur secouriste du travail (SST) est un salarié de l'entreprise. Son rôle est de porter les premiers secours à toute victime d'un accident du travail ou d'un malaise, mais aussi d’être acteur de la prévention dans son entreprise. Pour cela, il doit être régulièrement formé. Quelques repères pour devenir sauveteur secouriste du travail et actualiser ses compétences.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Combien faut-il former de sauveteur secouriste du travail (SST) dans mon entreprise ?

 

 

L’Art R4242-15 du code du travail précise « Un membre du personnel reçoit la formation de secouriste nécessaire pour donner les premiers secours en cas d’urgence dans :

 

  • Chaque atelier où sont accomplis des travaux dangereux ;
  • Chaque chantier employant vingt travailleurs au moins pendant plus de quinze jours où sont réalisés des travaux dangereux. »
  • Conseillé par le médecin du travail, l’employeur évalue le nombre de SST adapté à son entreprise.
  • Le nombre est à évaluer à partir des effectifs, des risques propres aux entreprises, de la nature des activités, des horaires, et en fonction de répartition géographique des différents sites d’une même entreprise.
  • Il est cependant recommandé dans la pratique de dépasser les obligations réglementaires afin de disposer dans chaque entreprise de personnels formés au SST, en nombre adapté et bien répartis, capables d'intervenir efficacement en cas d'accident.

 

Á qui est destinée cette formation et quels sont ses objectifs ?

 

 

Tout salarié peut devenir sauveteur secouriste du travail sans prérequis particulier, à l’issue d’une formation. Elle permet de :

 

  • maîtriser la conduite à tenir et les gestes de premiers secours (mettre en sécurité la personne accidentée, réagir face à un saignement ou un étouffement, utiliser un défibrillateur…),
  • savoir qui et comment alerter dans l’entreprise ou à l’extérieur de l’entreprise,
  • repérer les situations dangereuses dans son entreprise et savoir à qui et comment relayer ces informations dans l’entreprise,
  • participer éventuellement à la mise en œuvre d’actions de prévention et de protection.

 

Qu’obtient le salarié avec cette formation ?

 

 

La réussite aux évaluations mises en œuvre pendant cette formation permet d’obtenir le certificat de sauveteur secouriste du travail. Ce certificat est valable 24 mois au niveau national. Il est délivré par le réseau Assurance maladie Risques professionnels / INRS. Ce certificat SST peut être délivré à des élèves et apprentis de l'enseignement professionnel dans le cadre de leur préparation de diplômes.

 

Ce certificat donne l’équivalence à l’unité d’enseignement « Prévention et secours civique de niveau1 » (PSC1) du ministère de l’Intérieur.

Cette formation est régie par un ensemble de dispositions (modalités de mise en œuvre, référentiels, documents administratifs…). Ces dispositions sont formalisées dans le document de référence du dispositif global de formation sauvetage secourisme du travail.

 

 

 

Comment maintenir et actualiser ses compétences ?

 

 

Tous les 2 ans (24 mois de date à date), une mise à niveau des compétences SST est nécessaire. Ce recyclage est organisé sur une durée de 7 heures, où les compétences du salarié sont de nouveau évaluées. Il permet d’actualiser et de maintenir ses compétences de SST pour une nouvelle durée de 24 mois.

 

 

Formation sauveteur secouriste du travail (SST) Eligible CPF

 

 

Public concerné : Tous les salariés d'entreprise publiques ou privées, les étudiants se destinant à travailler dans un domaine technique ou à risques

 

Objectifs pédagogiques :

 

À l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de :

 

Intervenir efficacement, face à une situation d’accident, en portant secours à la ou les victime(s)

 

Mettre en application ses compétences de SST au service de la prévention des risques professionnels dans son entreprise

 

Moyens / organisation : 

 

Pédagogiques : Apports pratiques, études de cas concrets, mises en situations

 

Techniques : Formation en salle permettant les mises en situation

 

Matériel pédagogique et plan d’intervention conformes au Référentiel INRS

 

Grille de certification des compétences SST 

 

ED4085 – Aide-mémoire SST – INRS

 

D'encadrement : Formateur certifié par l’INRS

 

Durée : 14 heures et le temps nécéssaire pour les risques spécifiques à l’entreprise

 

Pré-requis : aucun

 

Durée de validité : 24 mois

 

Nombre de participants : 10 maximum (Minimum 4)

 

Évaluation :  Formative et certificative sous forme de 2 épreuves permettant de valider les 6 compétences visées

 

Validation

 

En cas d’avis favorable : Délivrance d’un Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail INRS et d’une Attestation de Fin de Formation avec avis favorable

 

En cas d’avis défavorable : Délivrance d’une Attestation de Fin de Formation avec avis défavorable et grille des compétences non acquises

 

Maintien et actualisation des compétences : A renouveler tous les 24 mois pour conserver la qualification « SST »

 

EXIGENCE INRS : Ouverture de session, 15 jours minimum avant la formation

 

Tarif : 219€ / stagiaire

 

Formation accéssible aux personnes en situation d'andicap*

 

 

Programme de la formation

 

 

Contact

 

 

MAC SST (Maintien et Actualisation des Compétences SST) Eligible CPF

 

 

La formation continue SST est obligatoire pour conserver la validité de son certificat de sauveteur secouriste du travail.

 

La périodicité des formations continues est fixée à 24 mois. Toutefois, il appartient à l’entreprise qui le souhaite de mettre en place un MAC plus fréquent.

 

 

Public concerné : Tous les salariés d'entreprise publiques ou privées, les étudiants se destinant à travailler dans un domaine technique ou à risques

 

Objectifs pédagogiques :

 

À l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de :

 

Intervenir efficacement, face à une situation d’accident, en portant secours à la ou les victime(s)

 

Mettre en application ses compétences de SST au service de la prévention des risques professionnels dans son entreprise

 

Moyens / organisation : 

 

Pédagogiques : Apports pratiques, études de cas concrets, mises en situations

 

Techniques : Formation en salle permettant les mises en situation

 

Matériel pédagogique et plan d’intervention conformes au Référentiel INRS

 

Grille de certification des compétences MAC SST 

 

ED4085 – Aide-mémoire SST – INRS

 

D'encadrement : Formateur certifié par l’INRS

 

Durée : 7 heures et le temps nécéssaire pour les risques spécifiques à l’entreprise

 

Pré-requis : aucun

 

Durée de validité : 24 mois

 

Nombre de participants : 10 maximum (Minimum 4)

 

Évaluation :  Formative et certificative sous forme de 2 épreuves permettant de valider les 8 compétences visées

 

Validation

 

En cas d’avis favorable : Délivrance d’un Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail INRS et d’une Attestation de Fin de Formation avec avis favorable

 

En cas d’avis défavorable : Délivrance d’une Attestation de Fin de Formation avec avis défavorable et grille des compétences non acquises

 

Maintien et actualisation des compétences : A renouveler tous les 24 mois pour conserver la qualification « SST »

 

EXIGENCE INRS : Ouverture de session, 15 jours minimum avant la formation

 

Tarif : 109€ / stagiaire

 

Formation accéssible aux personnes en situation d'andicap*

 

 

Programme de la formation

 

 

 

*Personne à Mobilité Réduite, handicap et certification SST

 

L’obtention du certificat SST n’est possible que lorsque le candidat est capable de protéger, d’examiner la victime, d’alerter ou faire alerter et d’effectuer tous les gestes de secours. Cependant, il n’est pas exigé que les gestes de secours soient effectués de manière « parfaite » ; ce qui prime est le résultat à atteindre (l’efficacité).

Dans tous les cas, il convient d’examiner la possibilité de certifier le candidat au cas par cas, en fonction de la nature du handicap, de sa capacité à réaliser les gestes, et de son niveau de compréhension.

Par exemple une RCP réalisée à une seule main, ou avec un bras amputé de sa main n’empêche pas la validation si les compressions thoraciques sont efficaces. A l’inverse une incapacité mentale ne permettant pas au candidat de réaliser un examen amenant au bon résultat à atteindre, conduira à une impossibilité de certifier le candidat. De même une impossibilité totale (tétraplégie,…) à réaliser une PLS ne permettra pas de certifier le candidat.

En revanche, il devra être délivré au stagiaire une attestation de fin de formation mentionnant notamment les résultats des acquis (partiels, du fait du handicap) de la formation.

 


Contact

 

 

 

 

Le saviez-vous?  Code CPF : 237259 et 237132

 

La mobilisation des dispositifs de financement est possible : CPF, période de professionnalisation, prise en charge OPCO

 

 

 

 

 

 

 

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS